Crise sanitaire

Covid-19

ACTUALITÉS
Commémoration du 08 mai 1945
En savoir plus
Le Petit Journal d'Oletta

Retrouvez la dernière édition du petit journal, hiver 2021

En savoir plus
Infos Mairie

pour ne rien louper des évènements de la commune

En savoir plus
C

OVID 19

Acte I

Alors que depuis le mois de février l’inquiétude grandissait quant à l’évolution de la pandémie de la COVID-19, les choses se sont précipitées la vieille des élections municipales. L’organisation des élections a nécessité la mise en place d’un protocole strict : Fléchage de la circulation au sein du bureau de vote, gestion des flux d’entrée et de sortie des électeurs, pas de stationnement dans le bureau de vote, lavage des mains au gel hydroalcoolique à l’entrée et à la sortie. Malgré la crainte de l’épidémie, de nombreux électeurs sont venus voter et ont respecté scrupuleusement les consignes sanitaires. Aucun cas de coronavirus n’a été constaté à Oletta en lien avec les élections.

 

Le confinement

Le 17 Mars 2020 le confinement a été décrété du soir au lendemain. Oletta est devenu un véritable village fantôme où la peur d’attraper le virus était présente en chacun d’entre nous. Plus de bar, plus de restaurants, plus de coiffeurs, ou autres commerces à l’exceptions de l’épicerie l’Olittese, le Leclerc, la Casa de Pan, le Bureau de Tabac.  Plus personnes dans les rues sauf quelques promeneurs en fin d’après-midi munis de leur attestation de sortie d’une heure.

Pas de voitures, plus d’offices religieux, plus de manifestations culturelles pendant toute la durée du confinement. L’école, la crèche et la bibliothèque étaient également fermés. Les habitants ont respecté les consignes sanitaires.

Néanmoins on constate de bons côtés : la pollution a diminué, mais également le bruit, permettant d’entendre et d’apprécier le chant des oiseaux tout en admirant l’éveil de la nature.

Le déconfinement a été décrété le 11 mai 2020.

 

La commune est restée proche et à l’écoute de ses administrés

Pendant tout le temps, la mairie est restée ouverte. Les agents communaux des services administratifs et techniques ont maintenu leur activité soit en présentiel, soit en télétravail pour ceux qui le pouvaient.

Les élus ont tous été présents.

Toutes les mesures de protection sanitaire ont été prises : pose de Plexis dans tous les bureaux, distribution de gel hydroalcoolique, masques, désinfection régulière des locaux.

Accueil téléphonique assuré et accueil physique sur rendez-vous.

Réunions supprimées : mise en place d’une cellule d’aide à la population.

 

La pénurie de masques

La commune disposait d’un stock de 5 000 masques datant de la grippe H1N1 ainsi que d’un stock de gel hydroalcoolique. Les soignants du secteur en étaient dépourvus.

La mairie a décidé d’en donner 2 000 à la Palmola, 1000 à l’hôpital de Bastia ainsi qu’à tous les soignants du village à qui on a pu également donner du gel hydroalcoolique et des gants. Pour la santé alors qu’au niveau national les risques étaient au même niveau, la commune a pu acheter directement en Chine un lot de 5 000 masques grâce à un correspondant corse installé à Shangaï.

3 000 autres masques ont pu être commandés par l’intermédiaire de l’association des Maires de France, et enfin 5 000 masques lavables ont été achetés à une entreprise située en Haute Corse.

Il faut bien entendu citer également le travail des couturières bénévoles de la commune qui en ont confectionné plus de 2000.

Ce stock important réalisé par la commune a permis à tous les employés et aux élus d’en bénéficier. Cela a permis également de donner 3 masques à chaque habitant de la commune. La distribution s’est effectuée nominativement et les enveloppes ont été déposées dans les boites aux lettres. Ce qui a représenté plus de 5000 masques pendant une période  où il était impossible d’en trouver dans le commerce.

Des blouses, des sur-chaussures et des charlottes  destinées aux personnels de la crèche et de la cantine ont été également données à la Palmola.

L

’action sociale de la commune

L'azzione suciale di a cumuna

Aide aux personnes

La cellule installée pour venir en aide à la population a identifié les personnes isolées, malades, fragiles de la commune. Leurs numéros de téléphone accessibles jour et nuit ont été communiqués à la population par notre dispositif d’informations et de communication "Info mairie" afin que chacun puisse joindre les services et faire part de leurs problèmes et de leurs besoins en matière de courses et d’approvisionnement en médicaments que les employés ont pris en charge.

Ce dispositif destiné à toute la population venait en complément de la téléalarme prise en charge par la commune dont sont équipées les personnes isolées et malades.

 

 

Les paniers solidaires                                  

En partenariat avec la banque alimentaire de la Corse, l’Office de développement agricole de la Corse et de producteurs locaux, la commune a distribué à cinq reprises d’avril à juin 80 paniers aux personnes isolées, malades ou fragiles.

Ces 400 paniers composés de fruits, légumes, fromage, viande, vin, ont été très appréciés par les personnes qui en ont bénéficié.

 

 

L’action règlementaire de la commune

Compte tenu de la virulence de la pandémie notamment chez les personnes âgées et les soignants, la commune a pris un arrêté obligeant de tester tous les pensionnaires de la Palmola et des structures situées sur la commune accueillant des personnes âgées ainsi que les soignants de ces structures.

Le préfet de Haute Corse a demandé au Maire de retirer cet arrêté au prétexte que compte tenu de l’état d’urgence, cette prérogative ne relevait plus des pouvoirs de police du maire mais du gouvernement.

 

L’action économique de la commune

La crise économique générée par la pandémie a touché les commerçants et agriculteurs de la commune.

Aussi le conseil municipal a décidé d’exonérer les restaurateurs de la taxe d’occupation du domaine public et les éleveurs titulaires d’un bail d’occupation des terrains communaux, de leur redevance annuelle ainsi que les producteurs participants au marché du couvent.

Dans le cadre du projet de Maison Médicale d’Oletta, l’Agence Régionale de la Santé a décidé en accord avec les docteurs Alessandroni, Duplan et Graziani, l’ouverture d’un centre COVID Oletta.

O

uverture du Centre COVID d’Oletta

Apertura di u Centru Covid d'Oletta

Le centre situé dans l’ancienne crèche au-dessus du cabinet médical, mis à disposition par la commune a permis et permet encore de recevoir des patients de l’ensemble du Nebbiu et de la Conca d’Oru afin de leur faire subir des tests PCR ou sérologiques, et de mettre en œuvre après suspicion ou résultats les procédures utiles pour soit mettre en quarantaine, soit procéder à des hospitalisations.

Les médecins se relaient pour pratiquer les tests PCR tandis que Virginie Santoni, adjointe au maire et infirmière DE pratiquait bénévolement les prises de sang pour les tests sérologiques. 

Après le déconfinement, la vie a repris presque normalement avec, bien entendu, le respect strict des gestes barrières et l’interdiction d’organiser des regroupements.

Ainsi, tous les programmes passés pour la saison estivale ont été annulés.

Puis est revenu le temps du confinement moins sévère que le premier, puis le couvre-feu.

La commune, bien que touchée par cette pandémie, a été tout de même assez peu concernée.

Nous avons eu malheureusement à déplorer un décès dû à la COVID sur la commune.

André LECCIA, ancien artisan maçon et élu communal nous a quittés le 12 novembre 2020. Nous garderons le souvenir d’un homme sociable, bon vivant parti trop tôt touché par la maladie.

L’Acte I de la pandémie s’est terminée en fin d’année avec la messe  et le feu de Noël ainsi que l’illumination du village.