Forum de la vie associative Albert Tozza

(1885, Oletta - Janvier 1923 Paris)

 

Albert Tozza est né en 1855 dans une famille de militaire, son père Louis était Capitaine de Gendarmerie il avait épousé en 1853 Thaddée Boccheciampe originaire d'Oletta. De ce mariage naquirent 4 enfants, dont Ernestine, Albert.

Après de bonnes études, Il entre dans l'enseignement. Il est professeur à Privas puis à Ajaccio où il reste une dizaine d'années. Puis il retourne à Paris sur les bancs de la Sorbonne pour y préparer une agrégation. Il est nommé Officier de l'Instruction Publique en juillet 1903.

Cet humaniste avait dans les années 1830 traduit l'Histoire de la com Pietro Cirnéo, il dédie ce livre au Comte de Gaalon Barzay. Le Comte de Gaalon Barzay est co-tuteur des Orphelins du Prince Léon de Lusignan d'Arménie. Le Professeur Tozza a fait connaissance de la soeur de ces jeunes princes alors qu'il enseigne à Privas, elle meurt prématurément, il recueille ces deux enfants Pierre et Léon de Lusignan d'Arménie, afin de leur donner une éducation digne de leur rang, ils les emmène à Ajaccio.

Ecrivain reconnu, auteur de nombreux ouvrages seul ou avec Aimé Giron dont les plus connus après la traduction de l'Histoire de la Corse sont : Antinoüs, Les Nuits de Bagdad, Un soir des Saturnales, le Bien-Aimé 1725, Le chant des proscrits Corses après la Bataille de Ponte Novo.

Albert Tozza a également publié un livret sur l'histoire du Miracle d'Oletta. Il est admis comme membre titulaire de la Société des gens de Lettres de France en 1921.

Retour aux lieux & bâtiments communaux