Corsu José Luccioni

(né à Bastia le 14 octobre 1903, mort à Marseille le 5 octobre 1978)


Ce tragédien inégalable a été conseiller municipal à Oletta vers la fin de sa vie. José Luccioni est un des trois grands ténors corses avec César Vezzani et Gaston Micheletti. Le père de José Luccioni s était installé à Oletta de nombreuses années auparavant dans le quartier « Cermolacce » avec ses deux filles et un de ses fils.

José Luccioni y séjournait alors par intermittence et avait accueilli notamment plusieurs fois César Vezzani. Tous deux ont offert à quelques privilégiés des soirées de chants inoubliables. Il entre au conservatoire en 1927.

Le 6 janvier 1931, il monte pour la première fois sur la scène du Palais Garnier. Il est alors un rapin dans la création de Virginie d Alfred Bruneau. Il fait ses vrais débuts à Rouen en Mario Cavaradossi avec un énorme succès. Ce qui lui vaut d être invité à nouveau pour Mario puis Canio. Peu de temps après, c'est la consécration parisienne à l'Opéra.

Gheusi l engage salle Favart pour chanter et « vivre » Don José. Viennent ensuite Monte-Carlo où il est Dimitri auprès du Boris de Chaliapine, le Covent Garden, le Liceo, l'Opéra de Rome où il crée le Cyrano d’Alfano (La Scala le boudera alors), le Colòn, l'Opéra de Chicago où il obtient un grand succès dans l’Amour des trois rois.
Parmi les différents rôles qui se succèdent de Samson à Mathô, de Calaf à Faust de Gounod et de Berlioz, José Luccioni s'illustre particulièrement dans son premier Othello le 8 mai 1943 à l Opéra de Paris. Il marquera ce personnage de façon indélébile pendant plus de vingt ans.

Retour au tour du village