20232 - Oletta
Tél : 04.95.39.01.09
oletta@wanadoo.fr

Rechercher

Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres Accueil Mairie d'Oletta Autres
Vous êtes ici : Patrimoine > La place : véritable belvédère
La place : véritable belvédère Mairie d'Oletta Autres

Oletta vu par les voyageurs !





Qu’ils soient anonymes ou célèbres, de nombreux visiteurs sont inspirés par Oletta et la région du Nebbiu.






Oletta « belvedere » du Nebbio


Un militaire anonyme a sans doute écrit  la plus belle description des paysages du Nebbiu après des vacances passées à Oletta chez un ami militaire. Le texte intitulé « Coins de Délices en Corse : Oletta » a été publié par Bastia Journal le 15 octobre 1907 :

 « nonchalamment adossé sur le versant occidental de la montagne St-Antoine, non loin de Bastia. Oui, c’est ce coin de délices, avec Oletta, pour belvedere, qui a le plus, le mieux frappé mon imagination. Observe-t-on en économiste cette contrée fertile ? on désirerait tout de suite que nos Landes et autres Camargues lui ressemblassent ; l’admire-t-on en poète ou en artiste ? on serait ennuyé de la trouver autrement.

La vallée féconde et malgré cela pittoresque, affecte la forme d’un cirque ou d’un hippodrome qui aurait pour ceinture, d’un côté, la chaîne du Saint Antoine ; de l’autre en face, bien loin, celle de Tenda qui se profile sur un ciel presque toujours serein ; et à gauche de la pyramide géante et régulière qu’est le mont de Tuda, autour duquel la nature inconstante s’est plue à parsemer d’innombrables bosselures qui sont, au printemps autant d’ilots d’émeraude, lorsque le soleil inonde, de ses flammes mourantes du coucher, ce grand lac de verdure. A droite et comme pour donner un peu plus d’éclat au paysage, le golfe de Saint –Florent étale, entre la Mortella, point final de Tenda et le village de Nonza, une nappe de saphir qui se continue dans le lointain où elle se confond avec l’horizon sans qu’il soit possible de distinguer là où une nuance commence et où l’autre finit.

Mais une autre féerie d’une inconcevable grandeur, vient compléter ce panorama déjà merveilleux.
A sept heures, vers la mi-juin, lorsque le soleil descend, sa course du jour terminée, au-delà des cimes de Tenda, le ciel, les nuages aidant, se colora de mille feux.

D’abord c’est une longue série de dômes, nains et géants, reposant tous sur une même buse, les uns près des autres, d’une éclatante blancheur, aux contours floconneux et festonnés d’une manière étrange. Puis après une pause, une légère brise décoiffe ces dômes qui se découpent alors en un nombre indéfini de bandelettes et prennent insensiblement la forme d’interminables fuseaux. Les uns les moins élevés, sont d’un rouge sinistre, presque fauve ; les autres d’un rouge moins sombre, paraissent vides aux parois transparentes et comme éclairés, à l’intérieur, par une lumière écarlate ; d’autres encore vous donnent l’illusion d’un frêle tuyau d’ambre. Et là-haut, tout en haut, à des hauteurs prodigieuses, se rangeant par centaines, un nombre considérable d’écailles nacrées avec des reflets de cuivre rose, semble incrusté dans le ciel.

Et maintenant que j’ai couru le maquis, humé ses parfums sauvages, respiré l’air pur et vivifiant des montagnes tapissées de mousse(…) je me demande si la Terrasse de Saint-Germain, perdue entre les longs méandres de la Seine, aura pour moi le même attrait que la terrasse rustique d’Oletta, par exemple ! »


Paris, octobre 1907. Lis Blanc.


Les olettais et les olettaises :


Julien Green est vacances à Oletta durant l’été 1958. Ecrivain majeur de la littérature française du XXe siècle. Son fameux  Journal  (17 volumes)  qu’il a tenu dès 1919 presque tous les soirs est un monument littéraire (longévité, ampleur etc…). Des dispositions testamentaires de l’auteur font qu'on ne pourra le lire dans son intégralité que cinquante ans après sa mort (soit en 2048). « 3 août 1958. A Oletta, en Corse, non loin de Saint-Florent. De nos fenêtres, nous voyons au loin, sur une colline, le village dominé par les deux tours de son église baroque. Le jardin est plein d’odeurs grisantes du matin au soir. La Corse vous promène sous le nez un bouquet de fleurs. Les habitants ne saluent et ne sourient que si on les salue d’abord, mais alors ils se montrent très cordiaux(…) « 24 août 1958   (…) A l’Eglise d’Oletta, où j’entendis la messe, le dimanche, les hommes se tiennent au fond, près de la porte, absolument immobiles. On ne les entend pas. Ils ne communient pas, mais ils sont là, un peu comme des arbres ; ils ont cette dignité qu’ont les arbres. Ce sont sans doute les êtres les plus mystérieux que j’aie connus… »


Oletta : Thomas Forester


Officier anglais. Il a séjourné en Corse en 1857 avec le peintre Mickaël Antony Biddulph (1823-1904). Il publie en 1858 un récit de voyages, Rambles in the Island Of Corsica and Sardinia with notices on their history, antiquities and present condition, (Promenades dans les îles de Corse et de Sardaigne) , 1858 illustré par des dessins et aquarelles de Biddulph.
«  Le canton d’Oletta est appelé par les corses « La Perle du Nebbio ». Le village contient deux ou trois hameaux. Le village principal semble s’accrocher à la pente rocheuse d’une colline, entouré d’arbres fruitiers. Les oliviers prospèrent particulièrement bien ici ; et le nom du village vient des oliviers comme Olmeta vient de l’orme. (…)
Il y a une histoire d’amour et d’héroïsme liée à Oletta. On peut entendre de telles histoires un peu partout en Corse- sur le bord du chemin, le feu de garde d’un berger, étendu dans l’ombre ou se prélassant au soleil. Antoine était un excellent raconteur ; comme tous les vagabonds. Je possède une belle collection de ces histoires par Renucci, publiées à Bastia. » Thomas Forester, Rambles in the Island Of Corsica and Sardinia  


Miss Tomasina Campbell


Miss Tomasina Campbell fait la promotion touristique du Nebbiu en 1868. Cette riche écossaise ne visite la Corse que presque septuagénaire. Voici un extrait de ses Notes sur la Corse lors de son passage dans le Nebbiu
« Les personnes qui disent qu’il n’y a rien à voir près de Bastia, la grotte de Brando exceptée, se trompent. C’est une promenade fort agréable (…) que d’aller jeter un coup d’œil sur la belle vallée del Nebbio.(…) Devant nous s’étendait cette belle vallée del Nebbio si riche et si bien cultivée ; à droite, perché sur un monticule bien boisé, était Oletta, cette « perle del Nebbio » de la Corse ancienne. On travaille à l’ouverture d’un embranchement de route qui, avec celle de ceinture de St-Florent, reliera Bastia à ce village, en traversant le Col Teghime (…) Les oliviers qui y abondent forment les grandes richesses du Nebbio… » Notes sur l’Ile de Corse en 1868", (Notes on the Island of Corsica)
Julien Green
« 26 août 1958. Hier, un peu avant minuit, par un clair de lune merveilleux, j’ai regardé Oletta qu’on voit vers la droite, de nos fenêtres, petite ville en étages, au flanc d’une colline, sous cette lumière de sommeil, sous cette éclatante lumière de rêve, cette lumière qui rêve. Les rangées de maisons blanches, les noirs profonds du feuillage. » julien Green

Les ruelles du village :


Médecin militaire à Bastia en 1918. Auteur de Sur les chemins de la Corse en 1926. Lors de son passage à Oletta, le docteur Aurenche rend visite à son ami Pierre Paul Peretti « Enfin une tache claire se montre. Bourgade étagée sur un éperon de colline, et dominée par deux clochers triangulaires, recouverts d’un petit toit de tuiles rousses…en face, sur un monticule, un dôme blanc émerge. Je reconnais le mausolée de Rivarola. C’est Oletta. (…) Mon ami Peretti habite tout en haut du village une vieille et pittoresque maison, dont le porche, plusieurs fois centenaire, ouvre sur une ruelle pavée de larges dalles, qui est plutôt un escalier. Sans plus m’inquiéter de l’automobile que j’ai laissée au milieu de la place, devant l’église au fronton italien, et tout entouré d’une bande d’enfants admiratifs et respectueux, je fais l’ascension des rues en pente … Oletta un gros village, où la vie est souriante et le sol fertile. J’y ai remarqué trois choses que j’ai rarement retrouvées en Corse : Les rues sont propres et balayées, devant chaque porte, il ya un porc, délices de l’indigène, attaché par une chaînette et un collier, comme un chien de garde ; chaque maison même la plus pauvre, a une terrasse comme toiture. Je devise de cela avec mon ami, tout en grimpant avec joie vers sa demeure. Bientôt nous en franchissons le seuil patriarcal (…)
A mes côtés, la jeune fille de mon hôte : visage expressif et grave, beau front pensif où les lourdes paupières protègent la vie intérieure. Je sais que cette enfant, douée de l’âme des vocératrices, est plus que tout autre vibrante aux grands sentiments qu’exalte le patriotisme corse. Je lui demande de nous réciter la Canzone de Maria Gentile, l’héroïne du Nebbio. (…) Dressée devant nous, levant haut, vers les étoiles, son front pur et ses grands yeux sombres, elle célèbre l’héroïne qui, en 1769, accomplit à nouveau l’acte pieux d’Antigone (…): « Dans l’aire de Capanello, près du couvent, sur la route qui mène à la mer. Les oliviers et les myrtes frissonnent, les eucalyptus échevelés se tordent, les roseaux et les saules se lamentent dans la nuit. C’est l’âme des jouvenceaux invengés d’Oletta qui erre dans la plaine et trouble le voyageur qui passe. »
Henry Aurenche Sur les chemins de la Corse, Perrin éd, Paris 1926.



Le premier touriste britannique en visite à Oletta :


James Boswell


James Boswell, né en 1740 et mort en 1795, est un écrivain et avocat écossais, fils du Lord Alexander Boswell.
Boswell est connu pour sa monumentale biographie de Samuel Johnson, publiée en 1791, considérée comme l’un des chefs-d’œuvre de la littérature anglaise du XVIIIe siècle et pour ses récits de voyages En 1765, il entreprend un voyage à travers l’Europe où il rencontre notamment Voltaire et Jean-Jacques Rousseau. Sur recommandation de ce dernier, il se rend en Corse, la dernière étape de son « grand tour ». Après un long périple, il parvient à rencontrer Pascal Paoli à Sollacaro, et passe plusieurs jours en sa compagnie. La Corse est une Nation indépendante depuis dix ans. Les deux hommes se lient d’amitié. La précision du récit de ce voyage, et la qualité du portrait de Paoli qui le conclut, firent de la « Relation de l’Isle de Corse » un best-seller international, dès sa parution en 1768 . (Account of Corsica, The Journal of a Tour that Island and Memoirs of Pascal Paoli (1768).

James Boswell a entretenu une correspondance avec Antonio Rivarola Il a interrogé Antonio Rivarola sur les particularités de la Corse. De  passage à Oletta il est reçu par son frère, Nicolas.
« A Oletta, je visitai le Comte Nicolas Rivarola, frère de mon ami de Livourne. Il me reçut avec la plus grande politesse, et n’épargna rien de ce qui était en son pouvoir pour m’obliger. Je le trouvai dans de meilleures dispositions que l’Officier de Patrimonio à l’égard des anglais. Il me parla de leur bombardement de San-Fiorenzo, en faveur des Patriotes, et me donna son cheval, pour cette après-dinée, ce qu’il n’aurait pas fait, me dit-il, à tout autre qu’à un anglais. »
James Boswell, Account of Corsica, The Journal of a Tour that Island and Memoirs of Pascal Paoli (1768).


La place : véritable belvédère Mairie d'Oletta Autres
La place : véritable belvédère Mairie d'Oletta Autres
La place : véritable belvédère Mairie d'Oletta Autres
La place : véritable belvédère Mairie d'Oletta Autres
La place : véritable belvédère Mairie d'Oletta Autres

À la une

Les journées du Patrimoine 2017 Mairie d'Oletta Autres

Les journées du Patrimoine

...

Lire la suite

Actualités

Coupure EDF Mairie d'Oletta Autres

AVIS DE COUPURE EDF

EDF, SEI Corse informe les populations d'Oletta que des travaux sur le réseau public de distribution d'électricité vont entraîner une coupure de courant le JEUDI 27 JUILLET ENTRE 8H00 et 11H30....

Lire la suite
Arrêté Municipale 28 et 30 juin  Mairie d'Oletta Autres

Arreté Préfectoral

L'emploi du feu est strictement interdit du Mercredi 28 Juin 2017 à 00h00 au Vendredi 30 Juin à 24h00 sur l'ensemble du département de la Haute-Corse....

Lire la suite
ARRETES MUNICIPAUX Mairie d'Oletta Autres

ARRETES MUNICIPAUX

Dans le cadre des manifestations culturelles et sportives GIRALIA et UN LIBRU IN PAESE du 2 3 et 4 juin, des arrêtés municipaux régulant la circulation et le stationnement sont édités pour information de tous....

Lire la suite
Eau potable Mairie d'Oletta Autres

Eau potable rétablie

L'eau est à nouveau potable sur l'ensemble des canalisations de la commune et de la plaine d'OLETTA.

Suite aux intempéries, une canalisation d'eau potable a été endommagée sur la plaine d'Oletta (zone couvent Saint-François jusqu'aux jardi...

Lire la suite
P@M OLETTA Mairie d'Oletta Autres

C'est la rentrée au PAM d'Oletta dès jeudi 22 septembre!

Venez nombreux profiter de nos cours informatiques pour adultes. Nous vous accueillons tous les jeudis de 10h à 12h pour un moment de détente et d'apprentissage du monde informatique dès le niveau débutant. renseignements et inscriptions au 04 95 37 ...

Lire la suite
Incendies Mairie d'Oletta Autres

Incendies dans le Nebbiu

Presque 600 hectares, rien que sur le Nebbiu. La terre aura payé un lourd tribut à l'issue d'une saison estivale relativement calme, jusqu'alors, sur le front des incendies....

Lire la suite
TRIENNALE D'OLETTA Mairie d'Oletta Autres

TRIENNALE D'OLETTA

Samedi 9 et Dimanche 10 avril 2016 à Oletta....

Lire la suite
PEPS Mairie d'Oletta Autres

PEPS

Le mardi 26/01/2016 à 14h30 aura lieu une réunion d'informations sur les ateliers 'PEPS Eurêka'. L'objectif est de présenter à des personnes de plus de 55 ans ces ateliers, pour aider à l'amélioration de la mémoire.

...

Lire la suite
Etat de catastrophe naturelle Mairie d'Oletta Autres

Etat de catastrophe naturelle

L'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour un certain nombre de communes du NEBBIU par un arrêté en date du 28 octobre 2015:
-Murato
-Olmetta-di-Tuda
-Poggio-d'Oletta
-Rapale
-Rutali
-Sorio
-San-gavino-di-Te...

Lire la suite
Xylellia Fastidiosa Mairie d'Oletta Autres

Xylellia Fastidiosa

Communiqué du Préfet de Haute-Corse...

Lire la suite
Concours 'selfie' lac de Padula Mairie d'Oletta Autres

Journées du patrimoine 2015 - Concours de selfie Lac de Padula

Le concours du selfie du Lac de Padula, Journées du Patrimoine 2015 est lancé ! Le ou les vainqueurs du Selfie gagneront de très beaux lots qui seront bientôt dévoilés sur cette page.
Le principe est simple : réaliser un Selfie sur lequel doit ...

Lire la suite
ABV Mairie d'Oletta Autres

Atelier du Bien Vieillir

Prendre soin de soi, acquérir les bons réflexes du quotidien, en échangeant dans la convivialité... Voila ce que vous trouverez aux Ateliers du Bien Vieillir....

Lire la suite
Le Journal d'Oletta Mairie d'Oletta Autres

Le journal d'Oletta

La nouvelle édition du Journal d'Oletta est disponible en format papier à la mairie ou en téléchargement ci-dessous....

Lire la suite
Etat de catastrophe naturelle Mairie d'Oletta Autres

Etat de catastrophe naturelle

Monsieur le Maire porte à la connaissance de tous que l'arrêté ministériel INTE1517820A du 23 juillet 2015, publié au journal officiel du 26 juillet 2015, à reconnu la commune d'Oletta en état de catastrophe naturelle pour les inondations et coulées ...

Lire la suite
Le premier Trial d'Oletta Mairie d'Oletta Autres

Le premier Trail d'Oletta

Le Premier Trail d'Oletta s'est déroulé le 28 juin 2015 et réunissant
180 participants, le vainqueur Anthony Quilici est un enfant d'Oletta.
En parallèle s'est déroulée une marche au bénéfice du Paul Mathieu Mattéi atteint de la maladie de ...

Lire la suite
Les métiers de l'armée Mairie d'Oletta Autres

Les métiers de l'armée

Renseignez-vous au p@m d'Oletta...

Lire la suite
LE PETIT JOURNAL D'OLETTA Mairie d'Oletta Autres

Le petit journal d'oletta

La première édition 2015 du petit journal d'Oletta est disponible au téléchargement......

Lire la suite
Centenaire 14 18 Mairie d'Oletta Autres

CENTENAIRE 14-18

La commune d'Oletta
L'ONACVG de la Haute-Corse (Office national des Anciens Combattants et Victimes de Guerre de la Haute-Corse)
L'association USS Corsica présentent « Vivre le centenaire, la première guerre mondiale 14-18 » du 03 au 11 ...

Lire la suite
Le village d'Oletta, capitale rurale de l'art contemporain Mairie d'Oletta Autres

Le village d'Oletta, capitale rurale de l'art contemporain

...

Lire la suite
ASSOCIATIONS A OLETTA Mairie d'Oletta Autres

ASSOCIATIONS

Les activités des associations à OLETTA continuent, Pensez à vous inscrire......

Lire la suite